A l’occasion de ce troisième confinement COVID-19, l’agence Webmarketing Mon Coach Webmarketing, à Nouméa, a décidé de vous en dire plus sur les bonnes pratiques Facebook. En effet, force est de constater qu’en cette période confinée, les entreprises qui savent communiquer efficacement sur Facebook tirent leur épingle du jeu, et surtout, maintiennent leur activité.  Nous avons déjà fait un focus sur des thématiques Facebook importantes. Notre premier article vous expliquait combien de messages poster sur Facebook pour maximiser votre visibilité. Dans un second article, nous sommes revenus largement sur l’algorithme Facebook , ce programme qui a le droit de vie et de mort sur vos messages…. Dans un troisième message, nous nous sommes appesanti sur la durée de vie des messages Facebook, et surtout le choix crucial de l’heure de publication de vos posts professionnels. Enfin, dans un quatrième article, nous avons mené une réflexion sur l’utilisation (justifiée ou pas) des hashtags sur Facebook. Avant de rentrer dans le vif du sujet, c’est à dire « que publier sur Facebook ? » nous avons décidé de continuer le volet purement « technique » en nous  posant une question, importante : quelle est la longueur idéale d’un message Facebook ? Cette question nous est en effet très souvent posée lors des formations webmarketing que nous proposons !

Les limites techniques et engagements

Tout d’abord, il est bon de rappeler que Facebook limite la taille des messages et publications à 63 206 caractères soit l’équivalent de 20 pages A4…. autrement dit, vous l’aurez compris, il faudrait être très inspiré pour toucher ces limites techniques.
Cependant, qu’en est-il de l’engagement, et de l’intérêt de vos fans, de vos clients face à des messages très long, ou au contraire trop courts.
Pour répondre à cette question, nous pouvons nous référer à deux études.
La première étude émane de Buffer et signale qu’un message de moins de 80 caractères provoque 66 % de plus d’engagements qu’un message de plus de 80 caractères !
La seconde étude de NPR nous révèle que les posts plus courts (moins de 120 caractères) ont un taux de clics plus élevés que ceux qui sont plus longs.
Vous voilà prévenus sur le volet purement « technique » et théorique… mais dans la réalité, que faire ?

Vous, votre page Facebook, et la longueur de vos publications ?

Vous l’aurez compris en lisant la section ci-dessus, provoquer de l’engagement social (like, commentaires, partages…), carburant indispensable pour augmenter la visibilité de vos publications, passe par des messages courts, 80 à 120 caractères….  Cela signifie-t-il qu’il fait renoncer aux messages longs ?
Comme vous l’avez sans doute vu  au fil des articles que nous avons postés, il n’y a pas LA réponse indiscutable et encore une fois, il va falloir tester, éprouver, mesurer et optimiser !

Qui peut écrire des publications courtes ? Et pourquoi ?

Vous êtes artisans ? Commerçants ? Soyons sincères, si vous communiquez sur Facebook, c’est avant tout pour convertir… et rien de mieux, pour de la conversion, que d’amener vos fans vers votre site.
Alors vous l’aurez compris, les publications courtes seront principalement à réserver aux pages Facebook, qui disposent en appui d’un site internet. Dans ce cas, votre post va avoir deux objectifs :

  • créer un engagement maximal : souvenez-vous les publications courtes génèrent un engagement plus important….
  • faire de l’hameçonnage vers votre site internet, point vers lequel vous pourrez rassurer l’internaute, et le convertir en prospect, client….

Qui peut écrire des messages longs ? Et pourquoi ?

Vous n’avez pas de site internet et Facebook est votre seule vitrine sur internet ? Outre une personnalisation à l’extrême de votre page, le post Facebook va être votre seule méthode pour créer de la rassurance et inciter au « call-to-action ».
Dans ce cas, inutile de le dire, mais 80 à 120 caractères ne seront pas suffisants et votre message sera bien plus long….
Est-ce une catastrophe ?
Clairement NON si vous vous employez à respecter des règles d’écriture de messages claires… Pensez à la méthode A.I.D.A., c’est à dire Attention, Intéret, Désir, Action…. comprenez qu’il faudra que l’accroche de vos messages soit forte pour inciter à découvrir le message en intégralité et à passer à l’action….
Mais ne vous inquiétez pas, nous reviendrons en détail sur la rédaction d’une publication efficace très prochainement.

Ce qu’il faut retenir !

Publication courte ? Publication longue ? que choisir ? A cette question, une réponse simple :

  • la publication courte sera à privilégier pour créer de l’engagement et attirer vers votre site
  • la publication longue quant à elle sera de préférence à utiliser pour de la création de rassurance, ou du déploiement de stratégie et répondre à vos objectifs

Les deux types de posts de sont donc pas antagonistes et sont totalement complémentaires !
A vos claviers !