Sep.26

L’audit SEO : faut-il s’en priver ?

L’audit SEO : faut-il s’en priver ?

Dès lors qu’on évoque l’audit SEO, bien des e-commerçants ou webmasters qui n’ont pas de référenceur « in house » lèvent les yeux au ciel, redoutant une facture élevée pour une « simple étude ». A l’occasion de cet article de vulgarisation, je vous propose d’en savoir plus sur l’audit SEO, qui s’avère parfois indispensable pour aller plus loin avec sa boutique internet !

Quand l’audit SEO est-il indispensable ?

L’audit SEO est sans nul doute un passage obligé dans la vie d’un site internet, et est à considérer comme une « révision » du site afin d’en accroître le positionnement et l’efficacité dans les pages de résultats de Google.

Aussi, il s’avère indispensable lorsque le site a plusieurs années, ou lorsqu’il tend à connaître des pertes significatives au niveau de son positionnement internet.

Le sens empirique devra céder le pas à une étude de positionnement et webanalytics lors de la phase de décision à mener ou non un audit SEO.

Réaliser un audit SEO avant le lancement d’un site est aussi une pratique de plus en plus courante. L’audit permettra alors de s’enquérir du fait que le site soit bien « accepté par Google », et ne subisse pas de déconvenue dès son lancement.

L’audit SEO sera aussi fortement recommandé lors d’une refonte/migration de site.

Quel contenu ?

Chaque référenceur dispose de sa propre méthodologie pour auditer un site internet, mener ses analyses, et livrer un rapport.

Il est difficile de livrer tous les éléments qui doivent être présents dans un audit, mais la structure à respecter généralement est la suivante :

La plateforme technique

On ne le dira jamais assez, mais il sera difficile, voire impossible de positionner un site si ce dernier rencontre des problèmes d’hébergement, de nom de domaine…. C’est donc la base !

L’audit technique

Cette partie est extrêmement importante. Chaque type de page va être auditée avec soin. De la présence des balises SEO dans la page, la présence de chacune d’elle dans le sitemap, en passant par la gestion des URL, du duplicate-content, le balisage des pages ou le maillage interne… c’est avec l’analyse sémantique le tronc central de l’audit

L’analyse sémantique

Après les deux analyses ci-dessus, il est temps de s’interroger sur le contenu du site, car comme vous le savez sûrement « Le contenu est roi ». Ce travail est extrêmement chronophage lors de la rédaction d’un audit, et nécessitera bien souvent le recours à certains logiciels comme Semrush ou encore UberSuggest.

A noter que cette section pourra être enrichie d’un touche de webanalytics !

L’analyse du linking

Le linking externe a une importance primordiale  sur le référencement.  Bien maîtrisé, il est un des facteurs de ranking incontournable et efficace. A l’inverse, détourné, mal-maîtrisé, il peut attirer les foudres de Google sur votre site et vous valoir des pénalités sévères.

Certains outils s’avèreront pratiques pour auditer le linking, parmi lesquels AHref.

L’analyse concurrentielle

Très souvent, voire trop souvent négligée par les référenceurs-auditeurs, cette analyse est pourtant extrêmement importante, et très chronophage aussi. Elle va reposer en une analyse poussée des différents sites concurrents, et en l’interprétation des différents facteurs faisant qu’ils se positionnent mieux que votre boutique.

Cette analyse va donc consister à replacer votre site dans son environnement concurrentiel, et à déterminer comment tirer votre épingle du jeu pour marquer la différence !

Rappelons en conclusion à ce paragraphe que l’audit bien que document technique, doit rester lisible et compréhensible même par les non-initiés !

Quelle exploitation ?

L’audit SEO va livrer une analyse détaillée des points forts et des points faibles de votre site, et bien souvent aussi des recommandations afin d’améliorer votre boutique. Inutile de le dire, mais le seul fait de les inventorier ne suffit pas à les corriger.

Aussi, et dès que l’auditeur SEO vous aura remis son audit, vous devrez agir, de façon ordonnée, et cela pour une efficacité maximale.

La méthodologie suivante peut-être mise en œuvre :

  • déterminer de quelle compétence l’action recommandée dépend : va-t-il falloir faire appel à un développeur, à un rédacteur, voire à l’hébergeur de votre site ? A chacun ses spécialités, et ses compétences !
  • déterminer quelles sont les actions prioritaires, en tenant compte de l’éventuelle imbrication des optimisations des unes par rapport aux autres. A ce stade, il est d’ailleurs important d’interroger le référenceur qui a rédigé l’audit, afin de connaître les impacts de chacune des modifications apportées
  • déterminer un plan d’action et un budget : les recommandations faites dans un audit peuvent parfois être peu onéreuses, mais d’autres parfois peuvent demander l’engagement d’un budget conséquent. Aussi, il est important pour chaque action que vous désirez entreprendre, de budgétiser et planifier !

Les pièges à éviter

L’audit SEO à prix défiant toute concurrence

Bien des publicités circulent sur la Toile, proposant des audits de site internet pour un budget défiant toute concurrence ! Attention, ne vous laissez pas avoir par cette supercherie. La rédaction d’un audit SEO et les recommandations qui vont avec, demandent bien des heures de travail. Inutile de dire qu’un audit SEO à un prix trop bas, sera bien souvent le fruit d’un logiciel automatique, sans expertise ni savoir-faire humain.

Considérer un audit comme une dépense

L’audit SEO, comme nous l’avons évoqué ci-dessus est souvent onéreux, car le fruit d’un long travail, mené par un spécialiste. Le document qui vous sera remis sera donc un document à forte valeur ajoutée, et qui devrait vous permettre d’augmenter la visibilité de votre site, et augmenter vos ventes. Ce véritable outil sera donc à considérer comme un investissement plus qu’une vaine dépense !

L’audit « maison »

Force et surtout plaisir est de constater que de très bons ouvrages existent en langue française autour du SEO (citons les incontournables « bibles du référencement » d’Olivier Andrieu), ou même de l’audit SEO (par exemple le livre d’Alexandra Martin et Mathieu Chartier ). Si ces ouvrages de très bonne qualité sont de bons guides pour appréhender le SEO et la discipline de l’audit, il reste difficile de s’improviser « Auditeur SEO ». En effet, l’audit est le fruit non seulement d’un savoir théorique, mais aussi d’une longue pratique.

Si vous n’avez que peu de connaissance en SEO, faites appel à un référenceur internet expérimenté pour votre audit, et n’hésitez pas à utiliser les très bons livres SEO mentionnés ci-dessus pour mieux comprendre les anomalies présentes sur votre site et les conseils les corriger. « L’automédication » a ses limites !

L’audit « bling-bling»

L’audit SEO se matérialise par un document conséquent, d’autant plus si il contient des recommandations techniques (voir paragraphe ci-dessous). Cependant, attention : la longueur d’un audit ne signifie pas qu’il est complet. Tous les référenceurs le savent, il est très facile d’abreuver ses lecteurs avec des fichiers logs et autres documents volumineux à l’intérêt très discutable. Aussi, le nombre de page de l’audit ne reflète en rien la valeur ajoutée de ce dernier, et encore moins sa valeur pécuniaire !

L’audit SEO sans recommandations

Comme nous l’avons vu précédemment, l’audit SEO est destiné à mettre en exergue les points forts, et les points faibles de votre site, mais ce seul inventaire vous suffira-t-il à intervenir ? Bien des référenceurs désormais proposent désormais une prestation « audit » et une prestation « audit et recommandations ». Il vous appartiendra de faire le choix, qui ne devra pas se baser uniquement sur le coût :

  • si vous disposez en interne d’un responsable référencement et d’un développeur, il sera sans doute préférable d’opter pour un audit simple, et de laisser vos ressources internes mettre en œuvre les solutions les plus efficaces en fonction des optimisations préconisées
  • si vous ne disposez pas des ressources en interne, et si vous désirez en savoir plus, n’hésitez pas à demander au référenceur en charge de l’audit, de vous faire part de ses recommandations !

L’audit SEO est donc le fruit d’un travail professionnel et sérieux. Le recours à un professionnel est donc recommandé afin que l’audit puisse être un outil à forte valeur ajoutée et vous permette de venir à bout des dysfonctionnements que votre site internet rencontre.

L’audit SEO va donc être un passage obligatoire ou du moins fortement recommandé si vous souhaitez d’une part pérenniser votre boutique en ligne ou votre site, mais aussi si vous désirez optimiser vos coûts de communication. En effet, n’oubliez pas que certaines régies publicitaires (Adwords par exemple) attribuent un Quality Score aux pages de destinations. Plus ce « Quality Score » sera élevé (et donc votre site performant), meilleure sera votre campagne et plus bas sera son coût !

Blog

About ludovic

Passionné par Internet, accro aux méthodes de référencement Google, je vous propose de découvrir via mon blog, le fruit de ma veille technique, mes astuces de référencement. Bonne découverte !